Jam

Jam < du proto-indo-européen * > de l'ancien anglais gēa >*yea,>*yeah, *yes, yes, yo yo !

 

Jam < de l'anglais Jamboree : "rassemblement de joyeux lurons; rassemblement politique" < du sanskrit *shivaree : "clameur bruyante faite par une foule de voisins et d'amis." avec le français bourrée : "sorte de danse rustique".

 

 

--> JAM : rassemblement politique de joyeux voisins & amis bourrés produisant une clameur de "yes yes yo yo !" accompagnée de danses rustiques.

...En des termes un peu moins accadémiques, Faut que ça grooove !!!

A cet effet, nous avons jugé utile de fournir quelques guidelines, si vous me passez l'expression, des repères, des lignes de conduites destinées à la bonne marche de ces séances de clameurs groovées avec danseurs bourrés.

Il va sans dire que ces règles ne doivent en rien devenir des dogmes inébranlables et staliniens. Non ! Il s'agit plutôt de codes implicites de bonne moeurs destinés à l'obtention d'un plaisir optimal pour tous et pour chacun, car tel est le bel esprit de la musique qui nous anime en ces soirées inoubliables ou fifres et tambours résonnent joyeusement dans l'établissement communautaire qu'est zelig blablabla qui est-ce qui lit encore ?

Donc, n'oublions jamais :

1)Le tournus : Il est bon que ce soit pas touuuujours les mêmes qui jouent. Donc après environ 10 min., songez à sortir un peu du trip pour voir s'il y a d'autres musiciens avides de faire péter le son ou de changer de style etc... surtout si t'es guitariste et que yen a 15 autres qu'attendent leur tour....

2)L'écoute : Il est bon de s'écouter attentivement et de se regarder ! Si on entend pas les autres, ça va pas sonner joli, c'est garanti...

3)Le tournus (bis) : Il est inutile d'avoir 15 percutionistes/batteurs qui jouent en même temps, à moins d'être dans un trip maccumba, tam-tam et compagnie, dans quel cas c'est une autre histoire.
De même pour les guitaristes : au delà de 2, faut commencer à se poser des questions...

4)Les solos : Selon le style, ça peut être sympa de faire attention aux tours de solos.

5)Les accords : Si on joue un morceau avec des accords précis, (ce qui n'est pas du tout obligatoire) il est souhaitable de prendre le temps de les apprendre au début. Si vous n'assimilez pas les accords en jouant et que vous ne les connaissez pas quand ça commence, parfois, il vaut mieux ne pas jouer le morceau, et attendre le suivant...

6)Les standards : si vous avez envie de suggérer des morceaux, c'est plus que souhaitable.

Conclusion : VIENDEZ AUX JAMS, CA GROOVE !

Toutes nos jams sessions sont acoustiques, elles sont donc basées non seulement sur l'écoute mutuelle entre les musiciens, mais aussi sur celle des auditeurs et buveurs de Zelig.